Luttez contre le Blues hivernal grâce à la luminothérapie !

Fatigue, d’entrain, tristesse ? Certains supportent mal les jours sombres de l’hiver et le de lumière. La solution : passer l’hiver au soleil, ou plus simplement, faire des séances de luminothérapie !

La lumière : indispensable à notre équilibre !

Le fonctionnement de notre est régulé par une « horloge biologique », réglée sur l’alternance du jour et de la . La lumière reçue pendant la journée est indispensable à notre : elle permet la production de certaines hormones, essentielles pour donner énergie et vitalité. A condition d’être suffisante : au moins 2 000 lux (le lux mesure la quantité de lumière reçue par une surface).

A la fin de l’automne et en hiver, la luminosité baisse bien au-dessous de ce seuil. Elle peut tomber jusqu’à 500 lux.
Chez certaines personnes sensibles, cela provoque un « coup de blues » hivernal.

La dépression saisonnière

Elle toucherait 1 sur 5, et surtout les femmes (75 % des patients).
Le plus souvent, elle concerne les sujets atteints d’une maladie chronique, les personnes âgées, les handicapés et ceux qui ne sortent pas beaucoup de chez eux.

Comme toute dépression, elle peut être traitée par antidépresseurs et psychothérapie. Mais il existe un moyen complémentaire de la combattre : la luminothérapie. Méthode de traitement par la lumière : elle consiste à s’exposer tous les jours à une forte quantité de lumière, grâce à une « de luminothérapie ».

Bon à savoir

Si elles ressemblent parfois à des lampes de bureau, les lampes de luminothérapie sont des appareils médicaux. Elles sont réglementées par une directive européenne qui impose aux fabricants des règles très strictes de sécurité et de qualité.

Au cours d’une séance, la lumière reçue :

– augmente la production de substances « énergisantes », comme la sérotonine,
– diminue, au contraire, la production de « l’hormone du sommeil » (la mélatonine), sécrétée en quantité anormalement élevée par l’organisme en hiver (elle est habituellement produite la nuit par l’organisme).

La luminothérapie (appelée aussi photothérapie) permet ainsi d’améliorer l’humeur et le sommeil.

Les séances de luminothérapie peuvent être faites dans un cabinet médical ou en milieu hospitalier, mais également à domicile. Elles ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale en France. (Par contre, c’est le cas en Suisse par exemple)

Lampes de Luminothérapie

La luminothérapie contre le blues de l’hiver

Tags: , , , , , , , , ,

Autres articles

Avec mots-clefs , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *