Conseils d’utilisation de la Luminothérapie

L’achat d’une lampe de luminothérapie est il prit en charge par la sécurité sociale ?

Non, pas en France malheureusement. Il est pris en partie en charge en Allemagne et en Suisse et dans d’autres pays encore.

Est-il prouvé que les systèmes de luminosité intense fonctionnent?

Oui. Depuis la première étude contrôlée sur la luminothérapie en 1984 menée par le Professeur Norman ROSENTHAL , les résultats de plus de 60 études contrôlées ont depuis lors été publiés par des chercheurs partout dans le monde. Les experts sont maintenant sûrs que la luminothérapie fonctionne pour la majorité des personnes affectées par le SAD (des taux de réponse de 60 % à 90 % ont été publiés). Par conséquent, une étude nommée le Canadian Consensus Guidelines for the Treatment of Seasonal Affective Disorder (Publiée en 1999 et partiellement financée par Pfizer) recommande la luminothérapie comme traitement de première ligne du Trouble Affectif Saisonnier.
Plusieurs études contrôlées sur la luminothérapie ont aussi découvert des bienfaits pour ceux atteints de légers symptômes du SAD (« bleus de l’hiver ») et leurs effets sur les rythmes du corps humain – excluant tout effet sur l’humeur – sont reconnus (c.-à-d., travail de nuit ou décalage horaire).
La luminothérapie est classée parmi 10 alternatives aux antidépresseurs . (source www.medisite.fr)

Quelles sont les différences entre toutes les lampes de luminothérapie?

Les principales différences portent essentiellement sur la taille des lampes, leur puissance et donc la durée du traitement journalier. Plus la lampe est puissante, plus l’exposition journalière sera courte.
Chaque lampe a ses spécificités concernant la distance à laquelle vous devez vous tenir. Plus vous vous éloignez de la lampe, plus le temps d’exposition doit être augmenté.

Quelle lampe de luminothérapie choisir?

Prenez en compte votre rythme de vie et posez-vous la question quand et où allez vous utiliser votre lampe ? Les séances de luminothérapie doivent pouvoir s’insérer avec facilité dans votre emploi du temps pour qu’elles soient suivies avec régularité. Beaucoup de modèles sont utilisable aussi bien à la maison qu’au . Si vous choisissez une lampe de petite puissance, votre séance de traitement
devra durer plus longtemps. Si vous disposez de peu de temps, il est préférable d’utiliser une lampe puissante. Egalement, si vous passez beaucoup de temps à votre bureau, une lampe de bureau faisant aussi office de lampe de luminothérapie est conseillée.

Comment la luminothérapie peut-elle m’aider?

Le principe de base de la luminothérapie est de remplacer la lumière manquante et d’aider les personnes souffrant de dépression saisonnière ou du blues de l’hiver à atteindre un état d’esprit plus énergique et plus gai, comme pendant l’été.  La sécrétion de la mélatonine(hormone qui entraine un effet d’endormissement) et de la sérotonine (hormone qui vous fait sentir en forme et heureux) dépend étroitement de la lumière. La lumière doit être puissante et doit être dans votre champs visuel afin de stimuler la production de sérotonine dans le cerveau.

Au bout de combien de temps, la luminothérapie commence-t-elle à faire de l’effet ?

Cela varie d’une personne à l’autre. Certaines personnes ressentent une différence dès les premiers jours du traitement, et d’autres ressentent un changement au bout de 2 ou 3 semaines.  Si vous arrêtez votre traitement, les symptômes reviendront aussi vite qu’ils étaient partis.

Quelle est la différence entre une lampe normale et une lampe de luminothérapie ?

Toutes les lampes de luminothérapie doivent être testées avant d’être mises sur le marché. Elles doivent répondre à des normes strictes de sécurité (la lumière produite doit être saine et sans risque pour l’utilisateur) et faire la preuve de leur efficacité d’un point de vu thérapeutique. Ces lampes appartiennent à la catégorie des appareils électro-médicaux, encadrée par la directive européenne 93/42/EEC.
Il est ainsi préférable pour la sécurité de l’utilisateur et pour l’efficacité du traitement de ne pratiquer la luminothérapie qu’avec des appareils spécifiquement destinés à cet usage.

La couleur de la lumière a-t-elle une importance en luminothérapie ?

La lumière dite blanche est la plus fréquemment utilisée, car très agréable à la vue.
Les lumières jaunes ne sont pas exploités en luminothérapie, car une sensation désagréable de « grain de sable » dans les yeux peut se faire sentir après une exposition prolongée.

Quelle est la différence entre une lampe de luminothérapie et un simulateur d’aube ?

Ils sont complémentaires bien que les intensités mises en œuvre sont tout à fait différentes:
250 lux pour un simulateur d’aube, 10.000 lux pour une lampe de luminothérapie.
On peut dire en simplifiant, que le simulateur de l’aube s’adresse à tous : bébés, enfants, adultes et seniors pour synchroniser notre horloge biologique et pour un réveil 100% naturel garanti.
Les lampes de luminothérapie sont indiquées, plutôt, pour les personnes souffrant de problèmes de blues, , déprime, dépression ou de de plus sévères. Pour ces personnes, le simulateur d’aube peut venir en complément d’un traitement de luminothérapie classique à 10.000 lux. Avec une lampe de luminothérapie classique c’est l’exposition à une lumière vive de très forte intensité qui constitue le fondement du traitement.
Pour le simulateur de l’aube, c’est un signal lumineux de faible intensité émis progressivement pendant le sommeil qui déclenche une réaction physiologique,  ce qui permet un réveil naturel et en douceur.

Comment  utiliser une lampe de luminothérapie ?

Voici quelques exemples de programme d’ des lampes (à adapter selon vos propres besoins et le type de matériel)
– Dépression saisonnière : 30 à 45 mn en début de matinée – 4 semaines- Intensité de lux
– Insomnies : 30 à 45 mn en début de matinée jusqu’à disparition du trouble – intensité de 10 000 lux
– Travail de nuit: 30 à 45 mn – intensité de 10 000 lux dès l’arrêt des périodes de travail nocturnes
– Jet lag : 30 mn le soir quelques jours avant un départ vers l’ouest, le matin avant un départ vers l’est.


Quel est le meilleur moment de la journée pour faire sa séance de luminothérapie?

Pour lutter contre la dépression saisonnière et les insomnies, il est conseillé d’effectuer ses séances de luminothérapie le matin le plus tôt possible après le lever et de les faire tous les jours à la même heure

Dois-je regarder fixement la lampe durant le traitement?

Non, vous devez être dans le champ visuel de la lampe sans la fixer directement,
vous pouvez prendre votre petit déjeuner, lire, regarder la télévision, écrire votre courrier, travailler à l’ordinateur, faire du vélo d’appartement ou courir sur un tapis de course, etc.. tout en regardant la lampe de temps en temps (Conseil : 1 à 2 secondes par minutes !) .

A quelle distance de la lampe dois-je me placer pour que le traitement soit ?

Cela dépend de la lampe. En général, la bonne distance se situe entre 30 et 80 centimètres.
Des études en luminothérapie ont montré un rapport entre l’intensité de l’exposition à la lumière et son effet antidépresseur. Si vous voulez obtenir un maximum d’effet dans un temps minimum, il est important de respecter la distance conseillée par le fabricant.

Combien de temps dois-je rester devant ma lampe ?

La plupart des gens restent entre 20 et 45 minutes par jour devant une lampe de 10 000 lux.
Si vous faites pour la première fois des séances de luminothérapie au début de l’hiver,
débutez avec 20 minutes le matin durant la première semaine. Si cela diminue la plupart de vos symptômes, gardez cette durée jusqu’à ce que votre corps vous indique s’il a besoin de plus ou moins de lumière. Si vous sentez que les symptômes de la dépression saisonnière subsistent encore nettement après la première semaine, augmentez votre temps d’exposition à 30 voire 45 minutes par jour. Réévaluez vos symptômes une semaine plus tard et faites les ajustements nécessaires.
Si vous ressentez des effets secondaires à la luminothérapie comme l’irritabilité, l’anxiété, le mal de tête, ou une fatigue oculaire vous pouvez réduire le temps d’exposition d’une dizaine de minutes.

Comment fonctionne la Luminette ?

La Luminette apporte les mêmes effets  bénéfiques qu’un écran de luminothérapie !
30 minutes de luminette, le matin (de préférence dans les 2 heures après le lever)

Ce produit a été mis au point par les chercheurs de l’université de Liège et ses partenaires industriels qui ont voulu créer un modèle original et exclusif permettant une efficacité thérapeutique maximum en rapprochant la source lumineuse de l’œil sans aucune nuisance pour celui-ci.  L’avantage de ce produit High-tech est que vous pouvez le porter tout en vaquant à vos occupations et bénéficier des effets de la luminothérapie au travail ou au cours de vos activités quotidiennes sans aucune gêne. Vous pouvez même porter la Luminette avec des lunettes de correction. La vision est conservée et la luminette est alimentée par batterie ce qui autorise diverses activités pendant le traitement: petit déjeuner, télévision, ordinateur, …

Quels sont les autres conseils pour administrer les bains de lumière ?

Pour être efficace, la lumière doit parvenir latéralement à l’œil et il ne faut pas regarder la lumière de face. Les médecins psychiatre pratiquant la luminothérapie avec leur patients préconisent tout de même de tourner le regard 1 à 2 secondes par minutes vers la lampe de luminothérapie pour un effet plus bénéfique.  Les dispositifs de luminothérapie aux normes CE Médical disposent d’un filtre UV, ils sont très lumineux et ne chauffent pas.

Pour plus d’information, regardez notre reportage sur M6 à propos de la Luminothérapie dans l’emission

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Autres articles

Avec mots-clefs , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

2 réactions à Conseils d’utilisation de la Luminothérapie

  1. comes a écrit:

    J’ai commencé il y a 3 jours . J’attends avec grande impatience des résultats car depuis trés longtemps,je souffre d’importantes affections vdu sommeil et également d’anxétée sévère…
    Je pense que dans la vie ( intelligeament)faut toujours essayer!!!!

  2. comes a écrit:

    c’est ok!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *